dimanche 12 novembre 2017

Laab Kai- Salade croquante au Poulet Thaïlandaise

salade thailandaise laab kai
Originaire du nord de la Thaïlande, cette salade est un concentré de parfums, de légèreté, de textures... Toute aussi belle à l’œil que délicieuse en bouche!


Cette salade est légère, pauvre en calories et pleine de nutriments, assurément, pas d'hésitations à avoir! Pour ma part, je suis surtout tombée folle amoureuse de sa sauce originelle à base de nuoc mam (que j'utilise prudemment en cuisine, car c'est vraiment... particulier en terme d'odeur et de goût), de sucre et de citron vert: il m'aura d'ailleurs fallu un certain temps pour m'en sevrer: elle a accompagné bon nombre de mes salades durant quelques mois, exotiques ou pas, quitte à lasser mon entourage ^^

Elle se déguste froide au tiède, j'ai une nette préférence pour la première alternative mais faites selon votre goût. Notez que la recette originale est généralement saupoudrée au moment de servir de farine de riz torréfiée. N'en ayant pas trouvé j'ai du faire sans, toutefois, si vous arrivez à en dénicher, tentez pour apporter davantage d'authenticité à la recette. Vous pouvez aussi la réaliser vous même; pour cela, faire griller à feu moyen-vif une poignée de riz gluant dans une poêle, sans matière grasse, avec un peu de purée de citronnelle. Dès qu'il commence à légèrement brunir (comptez une dizaine de minutes environ), ôter du feu et laisser refroidir. Moudre alors au blender jusqu'à l'obtention d'une poudre fine. J'avoue que j'ai occulté cette étape par... pure flemme.

Je vous recommande de l'accompagner de riz parfumé au jasmin froid, que vous aurez cuit dans de l'eau infusée avec des feuilles de citron kaffir séchées (il s'agit de feuilles de conbawa, vous en trouverez en épicerie exotique) arrosé de sauce soja salé ou sucrée, pour rester dans l'esprit de fraicheur et d'exotisme du plat... Et bonne régalade, c'est tout bonnement addictif!

laab kai salade thailandaise

 
POUR 4 PERSONNES:
  • 3 blancs de poulet
  • 100ML de bouillon de poulet pauvre en sel
  • 2CS de purée de citronnelle (à Monoprix au rayon cuisine du Monde)
  • 1CC de purée de galanga (à Monoprix au rayon cuisine du Monde)
  • 1CS de gingembre hâché finement
  • 1 petit bouquet de coriandre
  • 1 petit bouquet de menthe
  • 2 petits oignons nouveaux (ou de la ciboule chinoise, en épicerie exotique, ou de l'oignon rouge)
  • 1 demi concombre
  • Quelques feuilles de salade
  • 1 citron vert
  • 1CS de sucre de canne
  • 1CS de nuoc mam 
  • Facultatif: Poudre de piments, graines de sésame, huile de sésame

Détailler le poulet en minuscules petits dés (ne pas utiliser de robot ou de hachoir sous peine d'avoir une texture gluante et informe, il faut y aller au couteau ou, petite astuce, au ciseau de cuisine pour les feignants!). Verser le bouillon de poulet avec la purée de citronnelle, de galanga et le gingembre dans une poêle et porter à feu vif jusqu'à ébullition. Baisser légèrement le feu,  ajouter le poulet et faire cuire jusqu'à ce qu'il soit tendre. Filtrer pour ôter le jus et laisser refroidir.

Pendant ce temps, détailler en très petits cubes les oignons et le concombre. Ciseler finement la coriandre et la menthe. Préparer la sauce: verser le jus du citron vert sur le sucre et attendre sa complète dissolution avant d'ajouter le nuoc mam. Bien mélanger et ajouter éventuellement de l'huile de sésame. 

Mélanger tous les ingrédients et arroser de sauce. Dresser sur un lit de salade et saupoudrer de poudre de piments doux et de graines de sésame. Servir immédiatement.


VARIANTES:
Changez du poulet avec du canard, du bœuf, du porc (voire du tofu ou du tempeh pour les végétariens), incorporez des germes de soja, une gousse d'ail hachée, du chou chinois... Et si vous aimez, ajoutez du piment fort frais ou en poudre car toute recette Thaïlandaise en bonne et due forme se doit d’être relevée! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire